Établir une liste de courses pour l'HOMME : un exploit ?

- BILLET D'HUMOUR -

Méthode à l’intention des hommes pour rédiger une liste de courses 

 

A suivre à la lettre pour éviter toute surchauffe du cerveau !


Avant d’expliquer simplement comment rédiger une liste de courses, il me semble fondamental de répondre à cette question : 

Comment l’HOMME nourrit sa famille depuis qu’il a arrêté la chasse

Autrefois, le mâle chassait et rentrait lorsqu’il avait trouvé la pitance. Aujourd’hui, l’Homme se rend au supermarché et revient avec des plats préparés. En apparence, il semble plus facile de s’approvisionner de nos jours que du temps des cavernes.

Toutefois, faire ses courses dans un magasin se révèle être un exploit pour certains individus de sexe masculin. Cette tâche ardue requiert en effet plusieurs qualités : savoir écrire, être synthétique, anticiper et agir.

À première vue, homme ou femme, nous avons tous les aptitudes pour effectuer cet exercice complexe. Pourtant, le constat est sans appel : dans la majorité des cas, remplir le frigo incombe aux femmes

La rédaction de la liste de courses étape par étape :

Préambule nécessaire, la rédaction de la liste de courses est essentielle à la survie du couple. Il permet de n’oublier aucun aliment, et ce afin d’éviter à l’Homme de retourner au supermarché dès le lendemain !

  • La première étape consiste à trouver le matériel nécessaire à la rédaction de cette fameuse liste.

La difficulté réside dans le fait de trouver seul un morceau de papier et un crayon. Là, effectivement, chercher ce qui est posé sous ses yeux relève du niveau d’un enfant de 6 ans !

  • La deuxième étape nécessite un don indispensable : être synthétique.

Inutile de recopier la définition du dictionnaire (« de la famille des cucurbitacées, plante herbacée rampante dont le fruit se consomme cuit ou cru ») mais écrire simplement “concombre “!

Les complications éventuelles :

Toutefois, tout se complique lorsqu’il faut faire preuve d’anticipation sur un délai de sept jours. En effet, la question existentielle est la suivante : qu’allons-nous manger pendant une semaine ?

Ce qui entraîne fatalement une deuxième interrogation : que faut-il acheter ?

Bref, pour nourrir sa famille, il faut utiliser ses neurones.

Le rôle déterminant de la femme

Dans quelques cas extrêmes, certaines femmes refusent d’ailleurs de déléguer la rédaction de la liste et préfèrent noter elles-mêmes les courses dans l’ordre des rayons du supermarché afin d’éviter tout oubli. Cependant, il apparaît que même avec ce pense-bête des omissions sont fréquentes.

Là, on comprend bien qui pense et qui est bête !

Et pour finir

Enfin, une fois la liste établie, reste l’étape de l’exécution, qui consiste à franchir la porte de cette jungle appelée supermarché pour remplir son caddy, bien entendu sans avoir oublié la fameuse liste à la maison…

 

- RETOUR EN ARRIÈRE -

“Le cerveau en ébullition de l’homme face à une liste de courses” est une de mes premières créations !


Je l’ai publié la première fois en novembre 2014 lors de la création de la Gazette de Lorette avec cinq autres billets. Mais je l’avais rédigé avant l’existence même du site. C’était un chapitre dans un manuscrit intitulé “le goujat”. D’ailleurs, il m’est arrivé de tirer plusieurs billets d’humour de ce projet.

Je tiens à préciser que dans cette histoire tout est véridique mais que je me suis inspirée de plusieurs personnes !

Vous ne trouverez ni de mots d’enfants ni de phrase à méditer ni de vidéo car à mes débuts de la Gazette de Lorette, je ne rédigeais que des billets d’humour.

Vous pouvez lire un autre billet publié lors de la création intitulé : ” Les chicoufs : décrypter le langage des grands-parents” et tous les autres sous “les archives“.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en fin de page !

Bonne lecture

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.